Comment diriger la trottinette électrique ?

Les différents éléments de la trottinette électrique.

Pratique pour un usage en plein air, la trottinette électrique est un mode de transport très apprécié des jeunes. Pour ses avantages variés, elle intéresse de plus en plus les adultes aussi qui trouvent en ce joyau un excellent moyen de se déplacer d’un point à l’autre et de profiter d’une grande mobilité. La trottinette électrique est un engin économique, respectueux de l’environnement. Pour les débutants, diriger une trottinette électrique peut sembler difficile. Mais si vous y prenez bien, vous serez bientôt un professionnel de la conduite d’un engin à deux roues électrique.

Plusieurs éléments composent la trottinette électrique. Vous avez :

 Le display : c’est le petit cadran situé au niveau du guidon. Le display vous permet une vue globale sur toutes les informations liées à votre engin (vitesse, niveau d’autonomie, distance parcourue, mode de conduite, etc.) ;

 La potence : c’est la barre en métal en position verticale qui supporte le guidon. La potence est réglable pour vous permettre de bénéficier du confort. Sur certains modèles de trottinettes électriques, il est possible de plier la potence ;

 Le plateau de l’engin : il s’agit de la partie horizontale qui supporte vos pieds. Dans certains cas, vous le trouverez en bois ou en aluminium. Pour vous assurer une sécurité, il est généralement recouvert de grip ;

 L’accélérateur : en forme de gâchette, il permet de moduler la vitesse ;

 Le système de freinage : le frein permet de ralentir et de s’arrêter face à un obstacle. Le frein peut être sous forme de gâchette située au niveau du guidon, de poignée de frein ou de frein à pied ;

 La batterie : c’est l’élément le plus important de la trottinette. Elle sert à actionner le moteur ; 

 Le moteur.

Bien se préparer pour la prise en main de la trottinette électrique

Pour les débutants avec la trottinette électrique, il est important de suivre certaines règles pour bien se préparer. En effet, si vous conduisez l’engin pour une première fois, vous devez mettre des équipements de protection. De cette façon, vous ne courez aucun de blessures même en cas de chute. Il s’agit de genouillères, de casque et de coudières. De même, il vous faudra porter des habits appropriés et des chaussures adaptées à la circonstance. Vous commencer à débuter avec des modèles entrées de gamme comme la trottinette électrique etwow GT SE.

Si vous êtes prêts au niveau des vêtements, veillez à ce que l’appareil ait été bien rechargé la veille. Pour un usage régulier de la trottinette électrique, il est conseillé de charger quotidiennement la trottinette électrique. Lorsque l’appareil n’est pas chargé convenablement, il pourrait se décharger assez vite. Du coup, vous vous retrouverez avec un engin dépourvu de ses capacités électroniques. Dans ce cas, vous serez obligé de continuer la conduite de façon manuelle. 

Outre ces préalables, il est recommandé de faire le choix de votre première trottinette électrique en tenant compte de votre expérience. Pour un débutant, vous devez rouler une trottinette électrique en vous basant sur votre expérience et votre niveau de maitrise. 

Bon à savoir : préférez pour une meilleure expérience, les modèles de trottinette électrique qui ont une vitesse maximale plus ou moins faible. Par exemple un 10mph ou moins serait idéal. 

S’entraîner pour la conduite de la trottinette électrique

Étant donné que vous n’avez pas encore une maitrise de la conduite d’une trottinette électrique, optez pour un entraînement avec l’engin dans un endroit isolé avant de vous mettre dans les rues du centre-ville. Trouvez un terrain plat sans pente qui vous permettra d’avoir une prise en main facile et rapide de l’engin. Pour une première expérience, il est préférable d’éviter de s’entraîner sur l’herbe, car vous aurez moins de stabilité ; ce qui rendra plus difficiles les virages et votre équilibre. 

Après avoir trouvé le terrain qui vous correspond, positionnez-vous sur l’engin et mettez-le en marche. De façon délicate, tirez sur la gâchette d’accélérateur et allez à un rythme qui vous permet d’apprendre convenablement. Pour un début, mettez-vous à une vitesse en moyenne de 25km/h. La maitrise de ce niveau vous permettra de passer à une vitesse supérieure. 

Pour une maitrise progressive de la trottinette électrique, vous devez absolument apprendre à vous tenir en équilibre dans les tournants. Le plus important à faire est de développer une bonne confiance personnelle. 

Pendant votre apprentissage, vous devez également vous habituer aux systèmes de freinage de votre trottinette électrique.

Bon à savoir : n’ayez pas peur de tomber à vos premiers essais. C’est une chose normale. Avec quelques heures d’apprentissage, vous maitriserez mieux la conduite d’un engin à deux roues électrique.

Allez à votre rythme en trottinette électrique

Quel que soit ce que vous décidez d’apprendre, sachez qu’il est important à votre propre rythme. Certaines personnes ont une facilité à vite comprendre le fonctionnement des matières et d’autres prendront plus de temps pour dompter leur peur et aller au-delà de leurs limites. Si au premier essai vous manquez de maitrise, prenez tout votre temps afin de travailler votre équilibre. 

Peu importe le type d’engin que vous avez en main, ne brusquez pas les étapes. Allez à votre rythme, car au-delà du plaisir que pourrait vous procurer la conduite de la trottinette électrique, il est d’abord question de sécurité et de maitrise. Et quand vous allez etre capable de bien manier celle-ci vous pourrez partir sur des modèles haut de gamme comme la trottinette dualtron de chez minimotors.

Que faire en cas de chute en trottinette?

La conduite de la trottinette électrique est bien passionnante. Toutefois, sa conduite n’est pas exempte de risque. Même si vous êtes assez expérimenté, vous pourrez également vous confronter à des cas d’accidents. Ce risque est plus grand pour les débutants qui doivent quant à eux prendre le temps pour comprendre le mode de fonctionnement de l’appareil et réussir à prendre leur propre marque. 

En cas d’accidents, il vous faudra vous interdire de maintenir l’accélérateur. Cela pourrait aggraver la situation et vous propulser plus loin que vous ne l’imaginez. Lâchez tout et éloignez-vous de l’engin. Le plus important en cas d’accident est votre propre vie. Mettez-vous en sécurité. Une fois que vous êtes certain que vous allez bien, vous pourrez penser à votre engin.